RUNNING

Cinq conseils pour courir de nuit

Written by zr3.org

courir de nuit 1

En automne et en hiver, il est difficile de ne pas courir de nuit, hormis le week-end. Le jour se lève tard et en fin de journée, en sortant du travail, il fait déjà nuit.

Personnellement, j’adore courir à la nuit tombée. Je cours le long des quais de Seine. Les monuments sont éclairés, c’est magnifique. Il y a peu de monde à part quelques runners, mes pensées divaguent en écoutant de la musique. Je trouve que la course à pied de nuit m’apaise ! Cependant, le running nocturne, ça se prépare!

1- Voir et être vu ! C’est la première règle pour courir de nuit ! Si vous courez en ville, prévoyez une tenue avec des éléments réflectifs ou fluorescents : cela peut être un détail d’une veste (4), une bande sur votre legging ou même le pompon de votre bonnet (2) ! Ces éléments réfléchissent la lumière et vous permettrons d’être bien vu des automobilistes et des autres citadins.

Si vous ne souhaitez pas investir dans un vêtement trop cher, pensez aux snapbands (5) ou aux gants (3) qui vous permettrons d’être vu et ne sont pas trop onéreux !

En forêt, dans les bois, ou sur des chemins de campagne par exemple, il faudra vous équiper d’une lampe frontale (6) ou pectorale (1). Cela vous permettra de voir ou vous posez les pieds et d’éviter les obstacles. Pensez toujours à partir avec des pilles ou une batterie bien chargée pour ne pas vous retrouver en rade au milieu des bois !!

courir de nuit 4

2- Le mieux, la nuit, est de courir accompagné. C’est plus prudent. Cependant si comme moi, vous préférez courir seul, pensez à toujours prévenir quelqu’un avant de partir ! Et sortez avec votre téléphone portable.

3- Choisissez des chemins bien éclairés et suffisamment fréquentés. Empruntez des parcours que vous connaissez déjà de jour. Comme je vous le disais un peu plus haut, j’aime courir sur les quais de nuit. Mais je vais également aux Buttes Chaumont très régulièrement. En revanche,  je ne m’aventure pas seule dans le parc la nuit!! Je cours à l’extérieur, il y a un peu de monde et des boutiques, je me sens en sécurité 😉

Renseignez-vous également sur les stades près de chez vous : ils sont bien éclairés et  souvent, ils ferment tard.

courir de nuit 2

Je porte un bonnet Kari Traa, une veste Vizion Mistral Ronhill , un collant Vizion Rhythm Ronhill, et des baskets Nike.

4- Les runs nocturnes s’effectuent le plus souvent durant les mois les plus froids de l’année. Sortez bien couvert ! Gants et bonnet (ou bandeau) sont indispensables en dessous de 5 degrés ! Combien de fois j’ai cru perdre mes doigts en courant sans gants ! Mettez plusieurs couches de vêtements respirants. Pour ma part je mets un T-Shirt, puis un « sweat » fin à manches longues et enfin un coupe-vent (anti-pluie) si nécessaire.

5- Au niveau de la technique pensez à écourter vos foulées. Cela vous permettra d’être plus précis et plus sûre de vos appuis. Restez bien concentré sur votre environnement proche pour être réactif si vous rencontrez un obstacle.

Vous aimez courir de nuit ? Vous avez des conseils à partager ? 🙂

About the author

zr3.org

Leave a Comment